« J’ai encore beaucoup de choses à apprendre »

Comme Evert, Navratilova, Graf et Serena Williams, Ashleigh Barty a gagné sur toutes les surfaces.

Christophe Verstrepen
TENNIS


Devant son public qui attendait le sacre d’une Australienne depuis 44 ans avec le titre de Chris O’Neil en 1978, ce qui lui a ajouté une belle dose de pression, Ashleigh Barty n’a pas craqué pour décrocher face à l’Américaine Danielle Collins le...

Read latest L'Avenir – Le Courrier Mouscron Comines Estampuis online.

Online newspapers at PressDisplay.